Coronavirus : l'appel à l'aide d'un hôpital du Rhône face à la seconde vague

franceinfo

Pour les hôpitaux, la deuxième vague de coronavirus semble plus difficile à gérer. Illustration avec l'appel à l'aide d'un hôpital à Villefranche-sur-Saône (Rhône).

Depuis des mois, les hôpitaux sont en première ligne pour tenter de juguler la pandémie de Covid-19. De leur côté, les soignants sont épuisés et inquiets. Dans le Rhône, l’hôpital de Villefranche-sur-Saône tire la sonnette d'alarme, vendredi 23 octobre. Le service des maladies infectieuses a été transformé en unité Covid pour répondre à la hausse des cas et les patients sont sous étroite surveillance. En outre, l’établissement est sous tension, en dépit des 200 nouvelles embauches.

Même niveau d'activité qu'au mois de mars

"On est déjà au niveau d’activité de patients Covid du mois de mars. La grosse différence, c’est qu’aujourd’hui, nous continuons de recevoir les patients pour toutes les autres pathologies", souligne Marie-Pierre Bongiovanni Vergez, la directrice de l’hôpital. Plus précisément, 146 personnes souffrant du Covid-19 sont hospitalisées fin octobre, contre 36 à la mi-septembre. En réanimation, le nombre de lits est passé de 8 à 18 et la moitié est déjà occupée par des patients atteints du coronavirus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne