Coronavirus : l'aéroport d'Orly ferme ses portes

France 2

En fin de journée mardi 31 mars, l'aéroport de Pars-Orly, dans le Val-de-Marne, s'est arrêté, à cause de la chute du trafic aérien due à l'épidémie de Covid-19.

Pour faire face à l'épidémie mondiale de coronavirus Covid-19, nombreux sont les pays qui ont choisi de fermer leurs frontières. La France les a, en partie, fermées elles aussi. Ces mesures très restrictives ont une conséquence directe sur le transport aérien, qui est en chute libre depuis le début de la pandémie, et encore plus depuis la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire, qui est à son quinzième jour mardi 31 mars. Une baisse telle que le deuxième aéroport du pays, Paris-Orly (Val-de-Marne) a fermé ses portes en fin de journée.

"Une situation totalement inédite"

Alors, les grandes pistes d'atterrissages de la structure se transforment en parking pour près d'une centaine d'avions. Ils devraient rester là pendant plusieurs semaines. "Dans ces conditions-là, avec ces volumes-là et dans cette durée-là, c'est une situation totalement inédite", explique Michel Landelle, responsable d'exploitation de ces pistes. C'est en effet une première depuis l'ouverture de l'aéroport.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne