Coronavirus : jusqu’à 1 500 € d’amende en cas de non-respect du confinement

Le confinement, mesure sanitaire contre le Covid-19, pourrait durer encore quelques semaines. Le Parlement a aggravé les sanctions contre ceux qui ne respectent pas le confinement. Les 135 euros d’amende forfaitaires passeront à 1 500 euros en cas de récidive.

À Hallenennes-les-Haubourdin, dans le Nord, pas moins de 8 gendarmes sont présents sur cette route départementale. Une application stricte des consignes de sécurité est en place, y compris pour eux-mêmes."Systématiquement, on demande aux personnes de remonter leurs fenêtres, pour leur sécurité et notre sécurité", indique David Fauvarque, maréchal des logis-chef. 

"On demande un rayon de 500 mètres autour du domicile"

Une tolérance zéro est aussi de mise pour ceux qui ne respectent pas le confinement. Cette mère, sortie courir avec sa fille, en fait les frais. "Vous êtes à 1,9 kilomètres de votre domicile. On demande un rayon de 500 mètres autour du domicile pour l’activité sportive", rappelle cet officier de gendarmerie. Montant de l’infraction : 135 euros. "J’avais compris que c’était que pour les milieux ruraux, on avait une distance un peu plus importante, en plus il y a moins de monde par la campagne que par la ville", avance-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne