Coronavirus : Julie, première mineure décédée

France 2

C'est un cas exceptionnel, mais qui vient confirmer ce que beaucoup de médecins tentaient d'expliquer depuis plusieurs semaines : le Covid-19 ne tue pas que les personnes âgées. 

Julie, 16 ans, est la première mineure à mourir du Covid-19 en France. Sa mère raconte comment le virus a été fulgurant et a emporté sa fille.
Julie, décédée dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 mars, avait 16 ans. L’adolescente était scolarisée dans un lycée professionnel, à Morsang-sur-Orge, une petite ville de l’Essonne. Sont état s’est dégradé très rapidement, selon sa sœur aînée. "Julie avait simplement une légère toux la semaine dernière. Cela a empiré le week-end avec des glaires, et lundi, on a été voir un médecin généraliste. C’est là qu’on lui a diagnostiqué une détresse respiratoire. Elle n’avait pas de maladies particulières avant cela."

Elle n’a pas supporté l’intervention

Julie est transférée à l’hôpital Necker (Paris), et placée sous respirateur. Elle ne supporte pas l’intervention. Sa mère ne comprend pas. Elle raconte que les tests étaient d’abord négatifs, avant de passer positifs. "On n’aura jamais de réponse, c’est invivable." Sur place, son décès provoque un choc. Personne n’aurait imaginé qu’une mineure puisse mourir du Covid-19. "C’est surprenant. Je pense que les adolescents vont peut-être beaucoup plus se méfier", explique un homme. Jeudi, Jérôme Salomon a rappelé que parmi les malades, il y aussi de jeunes adultes. Julie est la première patiente mineure à mourir du Covid-19 en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne