Coronavirus : immersion dans un Samu

France 2

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19, les centres de Samu sont en première ligne de la réponse du corps médical. Une équipe de France 2 a suivi le quotidien du centre de l'Essonne.

Face à l'augmentation du nombre de cas de contamination au Covid-19, leur rôle est crucial. Les centres de Samu sont chargés d'écouter les potentiels malades du nouveau coronavirus et de les transférer vers les soignants les plus à même de les aider. Rapidement surchargés, ils ont dû faire appel à de la main-d’œuvre supplémentaire, comme des étudiants en médecine ou des retraités. Au Samu de l'Essonne, à Corbeil-Essonnes, ils étaient jusque-là une quinzaine à répondre au téléphone chaque jour. Depuis l'explosion de la pandémie en région parisienne, le Samu du 91 a été obligé d'ouvrir une vaste cellule de crise.

"Il y a trop de besoins, il faut être présents"

"J'étais en maison de campagne, en train de vaquer à mes occupations quotidiennes, quand la secrétaire de direction m'a appelé. Et je lui ai dit : 'Oui, je reviens, pas de problème'. Il y a trop d'activité, il y a trop de besoins, il faut être présent", explique un ancien médecin, retraité depuis quatre ans. En tout, une soixantaine de volontaires ont été recrutés, mais les formations continuent afin de tenir dans la durée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne