Coronavirus : Ile-de-France Mobilités et la RATP mettent en place 20 lignes de bus réservées aux personnels hospitaliers

Un bus de la RATP arrive à un arrêt à Paris, le 29 janvier 2009.
Un bus de la RATP arrive à un arrêt à Paris, le 29 janvier 2009. (GILLES HALAIS / FRANCEINFO)

Le service sera gratuit, mais les soignants devront avoir sur eux leur carte professionnelle.

La RATP et Ile-de-France Mobilités ont décidé de mettre en place, dès lundi 23 mars, 20 lignes de bus "pour faciliter le déplacement du personnel hospitalier" qui lutte contre l'épidémie de coronavirus. Ces lignes circuleront "entre les grands pôles de transports et grands pôles hospitaliers", annoncent les deux sociétés dimanche dans un communiqué de presse. Ce service a été "construit et élaboré avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris". Il sera gratuit, mais les soignants devront avoir sur eux leur carte professionnelle.

Sur chaque ligne il a été décidé d'assurer une fréquence de 30 minutes entre chaque bus. Les horaires de ce nouveau service, exclusivement réservé aux personnels hospitaliers, ont été adaptés "sur les besoins des personnels", à savoir "entre 6h et 9h, entre 12h et 15h et entre 19h et 22h".

Des horaires calqués sur les besoins des personnels

Parmi les lignes qui ont été créées, une navette desservira la gare de Lyon, l'hôpital Rothschild, l'hôpital Armand-Trousseau et l'hôpital Saint-Antoine. Une autre navette reliera la gare d'Austerlitz à l'hôpital La Collégiale, l'hôpital Cochin, l'hôpital Broca et le CHU La Pitié-Salpêtrière.

La RATP et Ile-de-France Mobilités indiquent que des mesures de précaution, pour les conducteurs et passagers de ces bus seront "les mêmes que celles dédiées aux lignes régulières : vitre anti-agression levée, portillon ouvert en position nuit, porte avant fermée, rubalise à l'arrière de la cabine de conduite, montée des voyageurs par la porte arrière".

En outre, des lignes de transport à la demande avaient déjà été renforcées par Ile-de-France Mobilités "à Rambouillet, Houdan, Férolles, Jossigny, Nemours, Pontoise et Montereau", selon le communiqué de presse. Ile-de-France Mobilités indique qu'elle "synchronise les actions de tous les opérateurs de transport franciliens, en maintenant toutes les lignes de transports pour que les personnes qui doivent aller travailler pour assurer la continuité de fonctionnement de notre pays dans cette période éprouvante puissent le faire sans difficultés".

Vous êtes à nouveau en ligne