Coronavirus : "Il y a d’abord une mesure à prendre, c’est le dépistage massif", estime Damien Abad, président du groupe LR à l’Assemblée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Il faut que l'on puisse démultiplier les tests. C'est un enjeu fondamental. Ça ne va pas assez vite", estime Damien Abad.

"Il y a d’abord une mesure à prendre, c’est le dépistage massif", estime mercredi 25 mars sur franceinfo Damien Abad, le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. Pour lui, le gouvernement a plutôt bien pris la mesure de l’épidémie. Il assure soutenir le gouvernement pour trouver la réponse sanitaire au coronavirus. "On a besoin d'union nationale. On a besoin de se concentrer sur cette crise, de soutenir notre personnel soignant hospitalier et je crois que c'est ça l’enjeu prioritaire", affirme-t-il.

Pour le député de la 5e circonscription de l’Ain, il y a trois temps : "Il y a le temps de la gestion de crise qui est le temps actuel. Ensuite le temps de la relance économique qui sera tout aussi important et ensuite, le temps de l'analyse politique et des leçons à tirer." Pour les mesures économiques, que les Républicains ont votées, il plaide pour une application rapide sur le terrain afin d'éviter un décalage entre les paroles et les actes. Damien Abad souhaite une clarification des mesures, notamment de la durée du confinement. Il refuse le tracking des malades, qui est "attentatoire aux libertés."

Le dépistage massif, ce n'est pas attentatoire aux libertés et ça, c'est urgent de le faire.

Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale

à franceinfo

Le chef de file des Républicains à l’Assemblée veut surtout un dépistage massif. "Il faut que l'on puisse démultiplier les tests. C'est un enjeu fondamental. Ça ne va pas assez vite. Ça sera un enjeu-clé pour la sortie du confinement", martèle-t-il."Il faut trouver le juste équilibre entre la sécurité sanitaire, indispensable pour assurer la santé de nos concitoyens, et en même temps, le respect des libertés publiques."

Vous êtes à nouveau en ligne