Coronavirus : "Il est absolument nécessaire de manger utile, léger et gourmand", avertit une nutritionniste

Durant le confinement, il faut continuer à consommer des fruits et légumes rappelle la nutritionniste Laurence Plumey. 
Durant le confinement, il faut continuer à consommer des fruits et légumes rappelle la nutritionniste Laurence Plumey.  (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Durant le confinement, l'activité physique diminue et les tentations de grignotage se multiplient. Laurence Plumey rappelle qu'une alimentation équilibrée reste indispensable. 

L'épreuve du confinement peut mettre à mal nos habitudes alimentaires. Sédentarité, habitudes d'achat bouleversées, télétravail : comment bien s'alimenter pendant cette période qui pourrait encore durer plusieurs semaines ? "Il est absolument nécessaire de manger utile, léger et gourmand", assure vendredi 27 mars sur franceinfo Laurence Plumey, nutritionniste. Selon elle, une alimentation variée et équilibré avec des fruits et des légumes peut aider à ne pas prendre de poids pendant le confinement et à muscler ses défenses immunitaires.

Éviter la prise de poids

Le confinement pose deux problèmes constate la nutritionniste. "D'abord, effectivement, le fait d'être obligé de réduire son activité physique et d’être un peu stressé ou d’être dans la solitude, le confinement, ce n’est pas notre mode de vie habituel, va nous pousser inévitablement à avoir envie de grignoter. Si on ne fait pas attention à notre alimentation et si on ne s'oblige pas non plus à se dépenser régulièrement dans la journée, on risque fort de prendre deux à trois kilos durant un mois ou six semaines de confinement.

La clé, pour Laurence Plumey, c'est de "manger utile, léger et gourmand. Léger pour éviter de prendre du poids et utile pour stimuler nos défenses immunitaires, car pensons bien que parmi les gens qui sont confinés, il y a des gens qui sont malades, et qui doivent en permanence stimuler leurs défenses immunitaires pour mieux se défendre contre ce virus et ainsi guérir plus vite."

Se faire plaisir 

Pas question pour autant de se priver, car l'alimentation est l'un des plaisirs qui nous reste durant le confiement. Gourmand, mais pas trop riche met en garde Laurence Plumey. "Le mot d'ordre, c'est manger, certes gourmand parce qu'il faut se faire plaisir, mais également utile pour stimuler nos défenses immunitaires, et léger pour éviter de manger trop gras et trop sucré." Exemple, "le fromage fait tout à fait parti d'une alimentation équilibrée, à condition de ne pas en manger toute la journée."

Pour ceux qui peuvent se le permettre, il faut en profiter pour se faire plaisir avec des produits de qualité. L'occasion de soutenir les producteurs français, toujours au travail. "Achetons français, on a des produits absolument délicieux dans toutes les filières. Par exemple, un repas complet à midi, c'est de la bonne viande, c'est du bon poisson. Ce sont des œufs, des légumes, des féculents. On termine avec le bon pain français avec un bon fromage français. Et puis des fruits."

Y a-t-il un risque de contamination ? 

Même en suivant toutes les recommandations de prudence, il est possible que des produits soient touchés par des personnes contaminées par le coronavirus, notamment si vous faites vos courses dans une grande surface. "On ne sait pas combien de temps ce virus va rester sur les légumes et les fruits", réagit la nutritionniste. "Ce que je vous conseille, et c'est ce que j'applique pour moi, je lave systématiquement mes légumes et les fruits à l'eau savonneuse. Il n'y a pas de danger, je les lave et ensuite j'enlève la peau pour ceux dont la peau peut être enlevée." 

"En ce qui concerne les agrumes, on les lave bien et on presse leur jus. Mais il y a une solution encore bien meilleure, c'est d'acheter son jus tout prêt en bouteille. Comme ça, on a notre vitamine C puisque je rappelle qu'un verre de jus d'orange qui ne contient jamais de sucre ajouté apporte 70% des besoins quotidiens en vitamine C. Pour le reste, on nettoie et on épluche. On se lave de toute façon, toujours les mains avant de manger."

Consommer des fruits et légumes

Si de nombreux Français ont stocké des produits secs comme des pâtes ou du riz, il ne faut pas négliger les fruits et les légumes rappelle Laurence Plumey. "Ils sont indispensables au quotidien. Il faudrait qu'à chaque repas, on partage dans notre assiette un peu de riz, de pâte, pommes de terre, légumes secs avec des légumes crus ou des légumes cuits et terminer systématiquement nos repas par un fruit, à raison de deux ou trois fruits par jour, à boire ou à manger."

Ces fruits et légumes "apportent des antioxydants et des vitamines et qu'ils sont peu caloriques. Ils ont toutes les qualités pour bien s'adapter à cette période de confinement. Premièrement, ils rassasient bien et ils limitent la prise de poids. Deuxièmement, en apportant des antioxydants et des vitamines, ils vont aider notre système immunitaire à rester efficace et opérationnel". Des fruits et légumes frais, mais aussi surgelés, qui se conserveront plus longtemps, un atout en cette période. "La congélation conserve parfaitement les qualités nutritionnelles des légumes et des fruits. Donc, c'est le moment d'aller dans les magasins et d'acheter, de remplir son congélateur de haricots verts, de brocolis, de carottes et de toutes sortes de légumes surgelés. Le surgelé, c’est une bonne alternative", affirme la nutrionniste. 

Vous êtes à nouveau en ligne