Coronavirus : fin de la limite de 100 km, réouverture des lycées et restaurants... Ce qu'il faut retenir des annonces sur la deuxième phase du déconfinement

Le Premier ministre Edouard Philippe annonce la deuxième phase du déconfinement, le 28 mai 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe annonce la deuxième phase du déconfinement, le 28 mai 2020. (PHILIPPE LOPEZ / POOL)

Le Premier ministre, Edouard Philippe, accompagné des ministres de l'Education et de la Santé, a présenté le plan du gouvernement et les mesures en vigueur à compter du 2 juin.

"La liberté va redevenir la règle et l'interdiction constituera l'exception." L'annonce était attendue depuis trois semaines : Edouard Philippe, accompagné du ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, et du ministre de la Santé, Olivier Véran, a dévoilé, jeudi 28 mai, le plan du gouvernement pour la deuxième phase du déconfinement. Cette nouvelle étape dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus entrera en vigueur à partir du 2 juin. Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

>> Déconfinement : suivez en direct les annonces du gouvernement et les réactions qu'elles suscitent

La France en vert, à l'exception de trois zones orange

"Les résultats sont bons sur le plan sanitaire même si nous restons prudents", s'est réjoui Edouard Philippe. Le Premier ministre a présenté la nouvelle carte du déconfinement. Tous les départements sont en vert, à l'exception de ceux d'Ile-de-France, de Mayotte et de la Guyane, "où le virus circule un peu plus qu'ailleurs". Ces trois zones sont classées "orange", et il faudra y être plus "prudent que dans le reste du territoire". 

Quatre indicateurs de suivi de l'épidémie

Quatre critères sont désormais retenus pour mesurer l'épidémie en France, a annoncé Olivier Véran. L'"incidence", tout d'abord, c'est-à-dire le nombre de personnes infectées sur une semaine, pour 100 000 habitants. Le deuxième indicateur est le taux de positivité des tests de dépistage PCR. Le troisième facteur est le "R-effectif", soit le taux de reproduction du virus, poursuit Olivier Véran. Le quatrième indicateur, enfin, est le taux d'occupation des services de réanimation : le seuil d'alerte a été abaissé à 60% de remplissage (contre 80% auparavant).

L'application StopCovid disponible à partir du 2 juin

L'application de traçage des cas contacts StopCovid sera disponible à partir du 2 juin, a annoncé le Premier ministre. Elle sera gratuite et utilisable sur la base du volontariat. "Elle permettra d'être alerté immédiatement si [vous avez] été à proximité de façon prolongée d'une personne qui vient d'être testée positive", a-t-il expliqué. Les cas contacts seront invités à s'isoler, consulter un médecin et se faire dépister. 

Réouverture de l'ensemble des écoles et des collèges, partielle dans les lycées

A compter du 2 juin, toutes les écoles primaires seront ouvertes, a annoncé le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Les classes resterons limitées à des groupes de 15 élèves maximum.

"L'ensemble des collèges vont rouvrir, que ce soit en zone verte et orange", à partir du 2 juin. Les élèves de 4e et de 3e retourneront en classe, en zone verte. En zone orange, "nous allons accueillir en priorité les élèves de 6e et de 5e", a ajouté le ministre de l'Education.

En zone verte, tous les lycées généraux, technologiques et professionnels vont rouvrir, avec accueil de tous les élèves sur au moins un niveau. En zone orange, les lycées professionnels accueilleront en priorité les élèves de terminale et de CAP. Pour les lycées généraux et technologiques en zone orange, les élèves seront accueillis uniquement pour "des entretiens pédagogiques individuels"

L'oral du baccalauréat de français annulé

Le ministre de l'Education a annoncé l'annulation de l'épreuve orale du baccalauréat de français. Celle-ci sera validée par le contrôle continu, a ajouté Jean-Michel Blanquer.

Réouverture des cafés, bars et restaurants

Cafés, bars, restaurants et campings rouvriront dans les départements "verts" le 2 juin, a annoncé le Premier ministre, mais seulement les terrasses des restaurants et cafés dans les zones orange.

Cette ouverture sera "conditionnée au respect des règles sanitaires qui ont été validées avec les professionnels", a-t-il précisé. Ainsi les convives devront-ils être "10 au maximum par table", avec une distance minimale "d'un mètre entre les tables de chaque groupe", une "circulation organisée à l'intérieur des établissements", tandis que "la consommation debout ne sera pas autorisée" dans les bars. 

>> Déconfinement : sous quelles conditions les bars et restaurants pourront-ils rouvrir ?

Quant au port du masque, il sera "obligatoire pour l'ensemble du personnel, en salle et en cuisine, ainsi que pour les clients lorsqu'ils se déplacent bien entendu", dans les cafés, bars et restaurants.

Réouverture progressive des hébergements touristiques

Les hébergements touristiques, comme les campings, pourront rouvrir à partir 2 juin dans tous les départements à l'exception de ceux en zone orange. Ces derniers devront attendre la troisième phase du déconfinement, le 22 juin. Date à partir de laquelle, les colonies de vacances rouvriront dans tous les départements.

Fin de l'interdiction des déplacements de plus de 100 km

"A compter du 2 juin, il est mis fin à l'interdiction de se déplacer à plus de 100 kilomètres de chez soi", a annoncé Edouard Philippe.

Il sera toujours interdit, sauf exception, de franchir les frontières d'un pays européen jusqu'au 15 juin. Une coordination est en cours pour rouvrir ces frontières à cette date. Les frontières extérieures à l'Europe font toujours l'objet de discussions pour adopter une position européenne commune.

Réouverture progressive des espaces culturels, sportifs et de plein air

A compter du 2 juin, les plages, lacs, plans d'eau et les musées seront rouverts sur l'ensemble du territoire. "Les rassemblements resteront limités à 10 personnes" dans l'espace public jusqu'au 21 juin, a ajouté le Premier ministre. En ville, les parcs et jardins vont pouvoir rouvrir dès ce week-end, a précisé Edouard Philippe.

Dans les zones vertes, les piscines, salles de sports, parcs de loisirs, salles de spectacles et théâtres rouvriront à partir du 2 juin dans les zones vertes. Dans les zones orange, ces réouvertures auront lieu à partir du 22 juin. "Partout sur le territoire, les cinémas rouvriront le 22 juin", a ajouté Edouard Philippe.

Les discothèques, salles de jeux, hippodromes resteront fermés jusqu'au 21 juin. La pratique des sports collectifs et de contact sera également interdite jusqu'au 21 juin.

"Notre plus grand adversaire, ce sont les très grands rassemblements", a estimé Edouard Philippe. Dans les espaces de plein air, une jauge maximale de 5 000 personnes sera fixée. 

Maintien du télétravail pour les personnes vulnérables

Les personnes à risques devront continuer de limiter leurs sorties. Elles devront télétravailler lorsque cela est possible. Quand ça n'est pas le cas, "elles continueront à être rémunérées au titre du chômage partiel", a précisé Edouard Philippe.

Contrôles et quatorzaine maintenus pour les déplacements entre la métropole et les outre-mer

"La nouvelle phase de déconfinement va être engagée dans les outre-mer, en conservant des règles très strictes des déplacements vers ces territoires et des mesures strictes de quatorzaine lorsqu'on y arrive", a annoncé Edouard Philippe.   Des mesures spécifiques pourront être mises en place à Mayotte et en Guyane.

Vous êtes à nouveau en ligne