Coronavirus : feu vert pour les tests salivaires

FRANCE 3

La Haute autorité de santé a autorisé, vendredi 18 septembre, la réalisation des tests salivaires pour détecter les cas de coronavirus.

La réalisation de tests salivaires pour détecter les cas de coronavirus a été validée par la Haute autorité de santé, vendredi 18 septembre. “Avec les tests salivaires, fini le long coton-tige qui vient vos narines”, explique Saada Soubane, journaliste France Télévisions sur le plateau du 19/20. Lors d’un tel test, soit un professionnel vous frotte les joues avec un coton-tige, soit sous vous apportez vous même, en laboratoire, un échantillon de votre salive dans un tube à essai.

Désengorger les laboratoires

Le temps de l’analyse de l’échantillon reste le même, mais, l’avancée, c’est que tous les professionnels de santé pourront effectuer ce geste. “Votre médecin ou votre infirmier”, illustre la journaliste. À terme, cette autorisation devrait permettre de désengorger les laboratoires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne