Coronavirus : faute de masque, les syndicats de police menacent de suspendre les contrôles

Un policier non masqué contrôle un passant, le 18 mars 2020 à Nice (Alpes-Maritimes).
Un policier non masqué contrôle un passant, le 18 mars 2020 à Nice (Alpes-Maritimes). (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)

Dans un communiqué commun, l'intersyndicale prévient que "si les moyens de protection font défaut dans les services, les policiers ne feront que les missions réellement urgentes".

Ils menacent de suspendre les contrôles pour faire respecter les mesures de confinement. L'ensemble des syndicats de police, tous grades confondus, a lancé, jeudi 26 mars, "un avertissement solennel" au ministre de l'Intérieur concernant le manque de masques à disposition des fonctionnaires pour se protéger du coronavirus.

>> Toutes les informations liées à la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Dans un communiqué commun, l'intersyndicale prévient que "si les moyens de protection font défaut dans les services, les policiers ne feront que les missions réellement urgentes et ne procèderont plus au contrôle du confinement".

La veille, plusieurs syndicats avaient critiqué la décision du ministère de donner les stocks de la police en masques FFP2 au personnel soignant, sans compenser par d'autres types de masques.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Synthèse. Où en est la recherche sur les traitements pour lutter contre le Covid-19 ?

• Infographies. Confinement : découvrez l'effondrement du trafic routier, ferroviaire et aérien

• Témoignages. "S'ils nous disent qu'il y a un mec positif, ce sera la guerre…" : face au coronavirus, les prisons au bord de la rupture

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne