Coronavirus et canicule : la crainte d’une hécatombe

FRANCEINFO

En pleine crise sanitaire liée au Covid-19, les autorités redoutent l’épisode caniculaire qui s’annonce en France.

C’est une période dramatique qui reste encore dans toutes les mémoires. En 2003, la canicule avait frappé de plein fouet la population française. Malgré le dévouement des soignants, près de 15 000 personnes avaient perdu la vie en 15 jours, 19 000 au total durant cette période de forte chaleur. Jeudi 6 août, la crainte de revivre ce drame s’empare des autorités sanitaires françaises. Une hécatombe pourrait avoir lieu.

Le coronavirus reste en tête

45 départements ont été placés en alerte orange canicule jeudi 6 août. C’est une double menace à laquelle s’apprêtent à faire face les soignants : la canicule mais aussi le coronavirus, toujours aussi présent en France. Dans les deux cas, les personnes âgées font partie des personnes les plus vulnérables et devront être observées de près. 90% des victimes décédées en raison du coronavirus sont âgées de plus de 65 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne