Coronavirus en Inde : l’impossible confinement ?

France 2

En Inde, sur plus d’un milliard d’habitants, 75 millions vivent dans des conditions d’extrême pauvreté. Respecter les mesures de confinement est impossible. La plupart des Indiens continuent de venir travailler dans la plus grande décharge de New Delhi pour survivre. 

Dans la plus grande décharge de New Delhi, en Inde, les habitants continuent leur tâche même s'ils ignorent quand ils pourront être payés. Avec le confinement, plus personne n'achète le plastique, le métal ou les autres matières à recycler. “Je ne peux rien revendre pour le moment. Nous rassemblons tout ça, et, après le confinement, quand le marché va rouvrir, j’essaierai de les vendre”, explique un travailleur. 

“À cause du coronavirus, je ne peux plus étudier

“J’ai trouvé du pain”, indique une petite fille de 9 ans qui ramasse des déchets dans la décharge. Avant le confinement, elle venait déjà ici de temps en temps. Maintenant, elle travaille en permanence. “C’est parce que l’école est fermée. J’y allais avant, mais comme c’est fermé je viens travailler ici. À cause du coronavirus, je ne peux plus étudier”, confie-t-elle. Des dizaines d’enfants sont présents sur la montagne de poubelles. Ils ne prennent pas l’épidémie de coronavirus au sérieux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne