Coronavirus : en grande difficulté, Airbus joue sa survie

FRANCEINFO

Face à la crise actuelle, les dirigeants d’Airbus estiment que la survie du groupe est en jeu. 3 000 salariés français ont été mis au chômage partiel pour limiter les pertes.

La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus a des conséquences directes sur certains secteurs économiques. Le groupe Airbus se retrouve dans une situation financière de plus en plus compliquée. Pour limite les pertes, 3 000 salariés français se retrouvent au chômage partiel. Le président exécutif Guillaume Faury estime même qu’il faut "prévoir des mesures de plus grande envergure à cause de l’ampleur de cette crise". De nombreuses personnes craignent des suppressions de postes.

7 700 commandes à maintenir

L'avionneur européen espère pouvoir maintenir le plus possible les 7 700 commandes qui lui ont été passées. Cela pourrait être difficile en raison d’un trafic aérien chamboulé par cette crise sanitaire. Les compagnies aériennes se retrouvent elles aussi en difficulté. Rival d’Airbus, Boeing souffre également. Près de 7 000 postes pourraient être supprimés aux Etats-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne