Coronavirus : Donald Trump met la pression aux industriels

FRANCE 2

Plus de 100 000 cas ont été recensés aux États-Unis, pays le plus atteint par la pandémie de coronavirus. Le journaliste Loïc de La Mornais, envoyé spécial de France Télévisions à Washington, fait le point sur la situation.

Comment Donald Trump gère-t-il l'épidémie de coronavirus Covid-19 qui sévit maintenant dans son pays ? "Le problème c'est qu'il n'y a pas de cas clairs au sommet de l'État américain. Il faut être honnête, Donald Trump semble enfin avoir pris la mesure de la catastrophe et il vient d'ordonner aux grands industriels comme Ford ou General Motors de produire en urgence des ventilateurs, mais il n'y a pas de confinement général prononcé aux États-Unis. Le problème, c'est que ce sont les gouverneurs des États qui sont chacun dans leur coin et ils font un peu ce qu'ils veulent", analyse le journaliste Loïc de La Mornais, envoyé spécial de France Télévisions à Washington, samedi 28 mars.

La moitié des Etats ne sont pas confinés

"Certaines zones très touchées, comme New York, qui représente la moitié ou le tiers des cas, ou encore la Californie, ont appliqué des mesures de confinement aussi sévères qu'en France. Mais il y a d'autres États, environ la moitié du pays, comme le Texas ou la Floride, où il n'y a quasiment pas de mesure de confinement", poursuit Loïc de La Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne