Coronavirus : deuxième jour de ralentissement de l’épidémie en Italie

franceinfo

L’Italie compte plus de 6 000 morts, mais a enregistré, pour un deuxième jour d’affilée, une baisse de l’augmentation des victimes et des malades, alimentant l’espoir d’un ralentissement de la pandémie de Covid-19.

Scène macabre dans l’église d’un village du Piémont, en Italie. "Le crématorium peut accueillir 30 cercueils, mais nous en avons plus de 100", explique Michelle Morino, porte-parole du crématorium. Lundi 23 mars, le pays compte plus de 6 000 décès liés au coronavirus. Dans les hôpitaux, la situation est critique, deux médecins sont morts lundi et plus de 4 800 soignants sont malades.

20 jours de soins

À Bergame, le corps médical alerte à nouveau : les formes graves de Covid-19 ne touchent pas que les personnes âgées. "Les patients malades depuis 15 jours sont plus complexes, plus jeunes. la majorité peut être soignée et s’en sort, mais ça prend 20 jours", assure Luca Loroni, médecin du service de soins intensifs. Seule lueur d’espoir : le nombre de décès et de nouveaux cas enregistrés chaque jour diminue, sans doute les effets du confinement mis en place depuis deux semaines en Italie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne