Coronavirus : deux millions d’examens médicaux annulés pendant la première vague

FRANCE 2

Une étude de la Fédération hospitalière de France (FHF) évalue à deux millions le nombre d’examens annulés ou reportés durant la première vague de Covid-19.

C’est une étude publiée, lundi 23 novembre, par la Fédération hospitalière de France (FHF), dont les chiffres sont vertigineux. "La chute est importante, observe le médecin et journaliste Damien Mascret, sur le plateau de 13 Heures. 58% d’opérations prévues en hospitalisation complète n’ont pas pu être faites. Quand on regarde les courbes, on s’aperçoit qu’on est revenu à une activité normale, mais pas au-dessus. Le retard n’a pas encore été rattrapé. »

- 80% en chirurgie ambulatoire

En chirurgie ambulatoire, une chute de 80% des séjours a été observée. "Une erreur selon l’Association française de chirurgie ambulatoire, rappelle Damien Mascret. Au contraire, on aurait dû les maintenir et même faire basculer une partie des opérations en hospitalisation complète qui n’était pas possible, en chirurgie ambulatoire." Le temps nécessaire pour rattraper ce retard reste encore difficile à évaluer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne