Coronavirus : des travailleurs en grande difficulté financière

FRANCE 2

L'épidémie de Covid-19 a accentué les inégalités. Des travailleurs indépendants se retrouvent en difficulté. Ils se tournent vers les associations.

Maxime Aguilar est technicien de maintenance. Il travaillait en intérim et il touchait en moyenne 2 400 euros par mois. Mais depuis mi-avril, il n'a plus fait aucune mission. "Je perds entre 600 et 800 euros par mois, c'est particulier", explique-t-il. Il doit maintenant faire beaucoup plus attention à ses dépenses qu'avant.

Un plus grand nombre de personnes précaires

Intérimaires, restaurateurs, salariés, indépendants, étudiants... De nouveaux profils sont apparus chez les bénéficiaires d'aide. Conséquence : au Secours populaire, la fréquentation a augmenté de 45% au niveau national. Un constat partagé dans un quartier parisien. L'association "La soupe populaire" distribuait une centaine de repas par jour avant le confinement. Aujourd'hui, le nombre de bénéficiaires a explosé. Les associations proposent souvent des aides pour les travailleurs qui ont des difficultés à joindre les deux bouts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne