Coronavirus : des tests obligatoires à l'arrivée en Corse

France 3

L'Île de Beauté oblige, à partir de samedi 19 décembre, chaque arrivant à présenter obligatoirement un test antigénique ou PCR, effectué moins de 72 heures avant le départ.

Un passeport pour l'Île de Beauté. Depuis samedi 19 décembre, la Corse oblige les voyageurs arrivant sur l'île à présenter un test antigénique ou PCR négatif, effectué au moins 72 heures avant le départ. À l'aéroport de Bastia (Haute-Corse), les autorités vérifient que les passagers arrivants bénéficient du précieux sésame. Ces derniers affirment, au 12/13 de France 3, qu'ils comprennent la démarche.

Une région très touchée lors de la première vague

Si les contrôles ne sont pas systématiques, une attestation sur l'honneur, précisant que le passager n'est pas positif et, par conséquent, asymptomatique, doit être présentée. Dans le sud de la France, à l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), il est possible d'effectuer un test rapide avant de voyager. Pratique, efficace et accessible. Lors de la première vague due au coronavirus, la région a particulièrement été touchée. Cette mesure exceptionnelle sera en vigueur jusqu'au 8 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne