Coronavirus : des souches isolées sur les fruits de mer et les poissons du marché de Xinfadi, près de Pékin

Un marché de poissons et fruits de mer à Pékin (photo d\'illustration).
Un marché de poissons et fruits de mer à Pékin (photo d'illustration). (NICOLAS ASFOURI / AFP)

32 nouveaux cas de coronavirus ont été officiellement détectés vendredi en Chine, dont 25 à Pékin. Le foyer infectieux a été localisé dans un marché de gros, à 14 kilomètres du centre de la capitale.  

Des équipes d’experts du Centre national de prévention et de contrôle des maladies sont allées trois fois sur le marché de gros de Xinfadi qui alimente Pékin, la capitale chinoise, du 14 au 17  juin. Et les autorités publient vendredi 19 juin les premiers résultats de l’enquête menée sur ce nouveau foyer de coronavirus.

Sur les centaines d’échantillons recueillis, la plupart sont positifs, notamment ceux qui ont été prélevés au rayon des fruits de mer et sur un saumon entier. Les résultats des analyses de l’eau sont attendus. L’épidémiologiste en chef Wu Zunyou, qui étudie la situation à Xinfadi et la compare à celle du marché de Wuhan, se pose beaucoup de questions : "Nous nous rappelons qu’on a détecté les premiers cas de pneumonie inconnue sur le marché de fruits de mer à Wuhan à la fin de l’année dernière. Pourquoi y-a-t-il une source d’infection éventuelle sur les marchés de fruits de mer ? Selon une analyse préliminaire, c’est parce que les  températures plus basses et une forte humidité s’adaptent  à la vie des virus"

Pourquoi le marché des fruits de mer est-il  l’épicentre ? La question mérite d’être étudiée plus à fond. Wu Zunyou, épidémiologiste en chef sur le marché de Xinfandià franceinfo

À Xinfadi, il n’y a pas d’animaux sauvages comme c’était le cas à Wuhan, note encore l’expert pour qui la source est peut-être une personne contaminée.

L'épidémie est "sous contrôle"

Les Pékinois avaient repris une vie presque normale après deux mois sans contamination. Mais un rebond épidémique depuis la semaine dernière a entraîné le confinement de quartiers et le dépistage de dizaines de milliers d'habitants. Le marché de gros de Xinfadi alimente en effet les 21 millions de Pékinois. 5 000 tonnes de légumes en provenance de la province voisine du Hebei, à l’Est de la Chine, ont été livrées dans les autres marchés et les magasins de la capitale. Toutefois les experts ont annoncé jeudi après-midi que l’épidémie était sous contrôle.  

Au total, Pékin compte jusqu'à présent 183 malades du Covid-19 en raison du nouveau foyer épidémique, selon les chiffres officiels, soit 293 malades à l’échelle du pays, le niveau le plus élevé depuis début mai, selon le ministère de la Santé chinois. L’entrée des étrangers sur le sol chinois est toujours interdit.

Vous êtes à nouveau en ligne