Coronavirus : des signes d'espoir en Italie

En Italie, des notes d'espoir gagnent le pays. Les hospitalisations en soins intensifs baissent nettement. La correspondance d'Alban Mikoczy depuis Rome.

Lors d'une conférence de presse, le responsable de la Sécurité civile italienne a annoncé que le pic de l'épidémie était passé mais aussi qu'il était petit à petit sur la pente descendante en ce qui concerne le nombre de malades graves. "Il y avait 75 personnes de moins dans les lits de thérapie intensive. C'est bien la preuve que l'Italie est en train, petit à petit, de passer de l'autre côté du pic", glisse Alban Mikoczy depuis Rome.

Vers une prolongation du confinement

Plus de 600 personnes sont mortes ces dernières 24 heures, un chiffre encore haut, mais les mesures de confinement semblent marcher trois semaines après avoir été prises. "Pour autant, il ne faut pas s'attendre à un relâchement ont annoncé les autorités. Les mesures sont prolongées au moins jusqu'au lundi de pâques et seront étudiées ensuite", explique Alban Mikoczy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne