Coronavirus : des pilotes d'avion volontaires se transforment en taxi pour les soignants transférés

France 2

Au plus fort de la crise sanitaire du Covid-19, des soignants ont été transférés des régions peu touchées aux foyers épidémiques. Pour les aider à voir leurs proches, des clubs d'aéronautiques leur proposent de faire les taxis aériens.

Dans la deuxième quinzaine du mois de mars, alors que le Grand Est et l'Île-de-France étaient frappés de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, des médecins et des infirmiers avaient été transférés dans ces régions, depuis des zones peu exposées au virus. Un mois plus tard, pour les aider à se déplacer, pour rentrer chez eux ou pour voir leurs proches, des écoles de pilotage leur ont mis des avions à disposition.

"Cela nous permet d'arriver un petit peu reposé"

"On a l'impression d'une grande chaîne de solidarité qui s'est créé dans ce moment un petit peu spécial", se réjouit un médecin breton qui s'apprête à retraverser la France, après une semaine dans le Bas-Rhin. "C'est quand même plus reposant que la voiture. Je n'ai pas de stress, on n'a pas d'aléas du train, on n'a pas d'aléas de la route, donc cela nous permet d'arriver un petit peu reposé", estime un infirmier à la retraite, transporté de Toulouse (Haute-Garonne) à la région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne