Coronavirus : des morts par centaines à Bergame, en Italie

franceinfo

L’Europe est devenue l’épicentre de l’épidémie de coronavirus avec un nombre de malades supérieurs à la Chine. En Italie, 475 personnes sont mortes en 24 heures. A Bergame, en Italie, le virus aurait tué plus que pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’hôpital de Bergame est au cœur du drame qui se joue en Italie. Il y a 800 lits en thérapie intensive, tous occupés et les patients sont, chaque jour, plus nombreux avec le même diagnostic. "J’ai des difficultés respiratoires, ils m’ont hospitalisé. J’ai une double pneumonie et le coronavirus", confie un patient. Le service hospitalier est débordé et obligé de faire des choix entre les patients.

Le Covid-19 s’attaque aux jeunes

Les personnes âgées et fragiles sont mortes les premières. Le virus s’attaque maintenant à des cibles plus jeunes. "Ce sont des patients qui sont tombés malades il y a six ou sept jours, étant plus jeunes ils ont mieux résisté, mais après ça se complique et ils nous arrivent dans des conditions encore plus critiques", explique le Dr Lorini. L’hôpital de Bergame est moderne et bien équipé dans une ville prospère de 120 000 habitants. Les mesures de confinement général ont commencé il y a 10 jours, ce qui est trop tard pour des centaines de personnes. Les corps attendent dans les églises que les funérailles puissent avoir lieu, et quand elles ont lieu, c’est sans la présence des familles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne