Coronavirus : des marins bloqués au port de Sète

France 3

Avec la crise du Covid-19, la vie des marins a été chamboulée. Impossible pour eux de mettre un pied à terre, lors des escales notamment. Une association apporte son soutien à ces hommes.

Il y a quelques jours, un bateau céréalier a accosté à Sète, dans l'Hérault, mais pour l'équipage philippin, pas question de descendre à terre. Leur employeur leur interdit, car il ne veut pas prendre le risque d'une contamination au coronavirus. Certains sont à bord depuis plus de dix mois. "C'est une grande difficulté pour nous. En plus, c'est impossible de changer les équipages. Certains pays sont fermés et les hommes ne peuvent ni rentrer ni sortir", explique un marin au micro de France 3.

Des négociations en cours

L'unique contact avec la terre est assurée par une association : le Seamen's Club. Habituellement, cette organisation internationale reçoit les marins dans ses locaux, leur offre des services, et les transporte même dans la ville pour profiter de leur repos. Mais avec le confinement, l'association vient désormais dans les navires pour assurer le minimum vital à ses hommes. L'association se charge de faire des courses de première nécessité pour les marins. Les marins de commerce sont les grands oubliés de la pandémie, des négociations sont en cours avec les armateurs pour leur permettre de retrouver leur pays d'origine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne