Coronavirus : des maires prennent des mesures pour renforcer le confinement

FRANCE 2

Face à un relâchement constaté dans sa commune, le maire de Sceaux (Hauts-de-Seine) a imposé des règles plus strictes que celles du gouvernement : tout déplacement est interdit sans avoir le visage protégé. À Paris, les joggings seront interdits en journée.

Faire son jogging en journée en plein confinement dans les rues de la capitale, c’est bientôt terminé. À Paris, courir entre 10 heures et 19 heures sera interdit dès mercredi 8 avril pour éviter la promiscuité entre habitants. À Sceaux (Hauts-de-Seine), le maire a pris une décision radicale : dès mercredi, tout le monde aura l’obligation de se couvrir le visage dans la rue sous peine d’amende.

Une amende pour ceux qui jettent leurs masques par terre

De nombreux habitants de la ville approuvent la mesure, mais demandent à être équipés. À Marcq-en-Barœul (Nord), dorénavant, toute personne qui crache sur le trottoir ou qui jette gants ou masque dans la rue sera verbalisé à hauteur de 68 €. À Nice (Alpes-Maritimes), le maire, Christian Estrosi, va lui aussi rendre le port du masque obligatoire dans sa commune dans une dizaine de jours. Le temps pour la ville de les distribuer aux habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne