Coronavirus : des jeunes recrues de gendarmerie épaulent leurs aînés

FRANCE 2

Très sollicitées par les contrôles liés à l’épidémie du coronavirus Covid-19, les forces de l’ordre françaises ont besoin de renfort. C’est du côté des écoles de police ou de gendarmerie qu’ils pourront trouver main-forte.

C’est à Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines) que Ludivine, élève gendarme, porte le képi et l’uniforme pour la première fois sur la voie publique. À 23 ans, son apprentissage se peaufine sur le terrain. Après quatre mois d’école, elle a été affectée dans cette brigade des Yvelines, pour épauler ses collègues, très sollicités pour faire respecter les règles du confinement.

“Tous les jours, j’apprends”

Ludivine est guidée par un tuteur. “Lorsque nous sommes sur le terrain, quand je vois qu’elle oublie une mesure barrière ou qu’elle veut prendre une pièce d’identité à la main, je lui dis de faire attention et de garder ses distances, déclare l’adjudant-chef Franck Sellier. “Forcément, je tâtonne encore, car le métier, je suis en train de l’apprendre. Tous les jours, j’apprends, et à force, je vais devenir de plus en plus à l’aise”, indique l’élève gendarme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne