Coronavirus : des jeunes contaminés tentent de sensibiliser aux dangers du virus

France 3

Certains jeunes contaminés par le virus, dont la vie a été bouleversée, prennent la parole pour sensibiliser tous ceux qui sont dans le déni du danger. Leur message est le suivant : la jeunesse ne protège pas du virus.

À 22 ans, Aude Legaz a été frappée par le Covid-19 et garde de lourdes séquelles. "Des migraines, des nausées, parfois des douleurs abdominales. C'est vraiment en dents de scie. Les douleurs se sont vraiment intensifiées au niveau thoracique", explique-t-elle. À deux reprises la semaine dernière, elle fonce aux urgences. Mais à l'hôpital, le personnel se veut rassurant. "Un médecin m'a dit : 'vous êtes complètement tirée d'affaire, je ne me fais aucun souci pour vous'", raconte-t-elle, tout en soulignant qu'elle n'a jamais ressenti de telles douleurs.

"On est tous responsables"

Romain Issa, 26 ans, souffre aussi de symptômes persistants. Il se relève d'une semaine de fièvre, de toux et de maux de tête couplés à une perte de goût et d'odorat. Jusqu'alors, il minimisait le danger. "Je me disais qu'au pire des cas, j'aurai un rhume, une grippe. Je militais pratiquement contre le port du masque parce que pour moi c'était inutile", confie-t-il. Romain regrette cette insouciance et lance un appel : "On est tous responsable, on a tous une responsabilité à jouer." Pour lutter contre l'épidémie, un jeune sur deux est désormais prêt à strictement respecter les gestes barrières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne