Coronavirus : des foyers épidémiques familiaux à Marseille

FRANCE 2

Au sein des familles des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), les familles nombreuses sont des foyers épidémiques où le virus circule facilement.

Des médecins de Marseille (Bouches-du-Rhône) tirent la sonnette d'alarme devant la présence de foyers épidémiques au sein des familles des quartiers nord, où ils effectuent 200 tests par jour. Ils demandent aux autorités de trouver des hébergements afin d'isoler les personnes contaminées. Le problème est sérieux dans cette "ville dans la ville", qui abrite 250 000 personnes. Rebecca a été contaminée il y a quelques semaines, et dans son petit appartement, c'est au prix d'une très grande vigilance qu'elle a réussi à ne pas transmettre le virus à son fils de 13 ans.

Déloger les malades pour "casser la chaîne de contagion"

Mais dans d'autres appartements aux familles plus nombreuses, la promiscuité était trop grande et le virus s'est propagé. "Quand vous avez un proche qui est malade, et que vous avez parfois six, huit personnes à se partager un T2 ou un T3, ce n'est pas évident", confie une habitante. Heureusement, le dépistage a permis de détecter les foyers d'épidémie au sein des familles. "Ce que l'on veut, c'est casser la chaîne de contamination", assure le Dr Annie Levy-Mozziconacci, médecin à l'hôpital Nord de la ville et conseillère municipale PS. Pour cela, il faut déloger et isoler les personnes malades.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne