Coronavirus : des délais de prêt trop longs pour les PME

FRANCE 2

Pour faire face aux pertes économiques liées à l'épidémie de coronavirus Covid-19, la France a mis en place des prêts à hauteur de 90% de l'emprunt. La question est désormais de savoir si les banques jouent le jeu.

Le 12 mars dernier, Emmanuel Macron faisait une promesse. Pour soutenir les PME, fortement touchées par la crise sanitaire du Covid-19, il a annoncé la mise en place de prêts bancaires garantis par l'État. Pour Philippe Martin, chocolatier, c'est une bouée de sauvetage. Il a aussitôt demandé 20 000 euros de prêt pour passer la crise. Cependant, le prêt a été refusé par sa banque, sous prétexte d'une année 2018 déficitaire. "Nous avions fait un début janvier et février meilleur que l'année dernière, donc tous les voyants étaient au vert", justifie le chocolatier.

Un mois d'attente pour une réponse à un prêt

Roxane Blauwart, propriétaire d'un salon de coiffure depuis trente ans, s'est retrouvée dans une situation similaire. Après un mois d'attente, sa banque n'a toujours pas accepté sa demande de prêt. "J'ai été opérée il y a huit mois d'un cancer et aujourd'hui, je dois me battre pour justifier de ma baisse de chiffre d'affaires", déplore-t-elle. Un combat qu'elle ne mêne pas pour elle, mais pour "garder mon entreprise et sauver des emplois."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne