Coronavirus : des clusters dans plusieurs universités

FRANCEINFO

Plusieurs universités, dont celle de Reims (Marne), ont détecté de nombreux cas positifs au Covid-19. La propagation du virus serait notamment liée à des soirées étudiantes où les gestes barrières ont eu du mal à être respectés.

La fête aura finalement été de courte durée. Alors que les étudiants de cette université à Reims (Marne) célébraient leur retour, la crise sanitaire a frappé de plein fouet l’établissement. 23 cas positifs au Covid-19 ont été repérés. Face au risque d’une propagation encore plus vaste du virus, l’établissement a fermé ses portes pour une semaine. Les cours auront désormais lieu à distance.

Une soirée d’intégration à l’origine du cluster

Une grande vague de dépistage a démarré à Reims. Ces contaminations pourraient avoir commencé lors d’une soirée étudiante dans une brasserie située en face de l’université. 50 personnes étaient attendues mais ce sont finalement près de 200 étudiants qui se sont réunis, ne respectant pas forcément les gestes barrières malgré les consignes annoncées par les responsables du bureau des étudiants. Au total en France, près d’une douzaine de foyers épidémiques étudiants ont été recensés. À Bordeaux (Gironde) et Marseille (Bouches-du-Rhône), les soirées étudiantes sont désormais interdites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne