Coronavirus : des chèques-services distribués à 60 000 sans-abri pour faire face à la crise sanitaire

Une tente appartenant à une personne sans abri, le 29 mars 2020 à Paris.
Une tente appartenant à une personne sans abri, le 29 mars 2020 à Paris. (HUGO PASSARELLO LUNA / HANS LUCAS / AFP)

Les personnes qui vivent dans la rue pourront bénéficier d'une aide de sept euros par jour pour de la nourriture ou des produits de première nécessité, a annoncé mardi le ministre du Logement.

Un dispositif de chèques-services de 15 millions d'euros va être mis en place pour 60 000 personnes sans domicile qui ont des difficultés à avoir accès aux ressources de première nécessité depuis le début de l'épidémie de coronavirus, a annoncé mardi 31 mars le ministre du Logement. Ces chèques "permettront d'acheter de la nourriture ou des produits de première nécessité, de santé ou d'hygiène, dans plus de 220 000 points de vente", explique Julien Denormandie dans une interview publiée dans le journal Ouest-France.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Une aide de sept euros par jour

L'Etat va ainsi débloquer 15 millions d'euros pour pouvoir fournir les 60 000 bénéficiaires, dont "la moitié" se trouve en Ile-de-France, précise le ministre. Cela représente une aide financière de sept euros par jour et par personne, qui sera gérée par les associations du secteur, comme la Fondation Abbé-Pierre, le Secours catholique, Emmaüs, la Croix-Rouge et le Secours populaire.

Selon le ministre, à ce jour "près d'un millier" de SDF sont atteints du Covid-19 et tous sont pris en charge dans 40 centres d'hébergement médicalisés, partout en France. En tout, 164 000 personnes sans-abri bénéficient actuellement d'un hébergement, a également assuré Julien Denormandie.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. INFOGRAPHIES. Coronavirus : nombre de décès par département, âge des malades, réanimations… Visualisez l'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Eclairage. Traitements contre le Covid-19 : pourquoi les autorités de santé surveillent de près les effets indésirables liés au Plaquénil

• Portrait. Coronavirus : Jérôme Salomon, ce médecin dans l'ombre devenu le visage de la lutte contre le Covid-19

• Témoignages. "C'est une non-assistance à personne en danger" : le dernier espoir de traitement d'une Française devenu inaccessible en raison du confinement

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne