Coronavirus : des cheminots volontaires pour aider

france 2

Afin d'acheminer des patients atteint du coronavirus Covid-19 de Paris vers la Bretagne, plusieurs cheminots de la SNCF se sont portés volontaires pour mener à bien le transfert via des TGV médicalisés.

Dans une rame du TGV, les brancards ont remplacé les fauteuils. Le train au départ de la gare d’Austerlitz (Paris), mercredi 1 avril, a été aménagé pour répondre à la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, apprêté pour accueillir 36 patients en réanimation. “C’est un gros travail, mais c’est une belle chose que l’on puisse aider et participer à l’effort national”, indique Jacques Toxe, cheminot SNCF mobilisé pour l’opération.

"C'est un effort patriotique"

Toute l’équipe de transport doit s’adapter à ce nouveau procédé. “Les phases d’accélération ou de décélération trop rapides risquent d’interférer sur le rythme cardiaque des patients, qui sont déjà très affaiblis”, estime Alain Delabos, conducteur SNCF. Tous les agents se sont portés volontaires pour cette mission, au nom de la solidarité nationale. “C’est un effort patriotique. Cela ne me dérange pas de venir pour la Nation, pour tous ces gens qui combattent pour rester en vie. À nous de se mobiliser et d’être solidaires”, indique un cheminot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne