Coronavirus : des caméras thermiques pour détecter les malades

France 2

Dans la longue liste des choses auxquelles il faudra s’habituer à la sortie du confinement, l’usage des caméras thermiques est un point majeur. La Chine utilise beaucoup ce dispositif afin de détecter à distance la température d’une personne.

À Chartres, dans le hall du conseil général d’Eure-et-Loir, des ouvriers installent un tout nouvel appareil. Il s’agit d’une caméra thermique, capable de détecter la température de toutes les personnes qui entrent dans le bâtiment. Un outil supplémentaire dans la lutte contre le Covid-19. "La caméra va détecter les fronts pour relever la température. Si sur l’écran de contrôle, on apparaît en vert, c’est que l’on est à la bonne température, si c’est rouge, on est à la mauvaise température ", indique Brian Ancher, installateur de caméras thermiques.

"Il faut rassurer les gens"

Dans ce cas, cela signifie que la température corporelle dépasse les 37,5°C. Une alarme doit alors retentir. Ce dispositif est prévu pour les employés. Si l’un d’entre eux présente de la fièvre, il sera invité à faire demi-tour et aller consulter son médecin. " Tout symptôme qui peut être repéré doit être immédiatement utilisé. Il faut rassurer les gens. Si on a une chance sur dix, il faut la jouer ", indique Claude Térouinard, président du conseil général d’Eure-et-Loir. Une maison de retraite lyonnaise a également décidé d’utiliser le système des caméras thermiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne