Coronavirus : des avocats se mobilisent pour répondre aux questions des particuliers et des entreprises pendant la crise sanitaire

Des avocates du barreau de la Drôme sont dans la salle des pas perdus du palais de justice de Valence avant une audience correctionnelle, le 16 janvier 2020.
Des avocates du barreau de la Drôme sont dans la salle des pas perdus du palais de justice de Valence avant une audience correctionnelle, le 16 janvier 2020. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Malgré le confinement décrété pour lutter contre le coronavirus, la justice continue de fonctionner. Les avocats proposent des consultations via internet et mettent en place des dispositifs spéciaux.

Ils sont sur le front depuis la maison. Les avocats proposent leurs services sous une autre forme pendant la crise sanitaire liée au coronavirus. Ainsi, le Conseil national des barreaux (CNB), lance, du 24 mars au 6 avril, l'opération spéciale "Avocats solidaires". "L'occasion de mettre à disposition des particuliers et des entreprises l’expertise des avocats volontaires pour répondre aux nombreuses interrogations liées à la crise Covid-19", précise le CNB dans un communiqué, lundi 30 mars.

>> Suivez en direct toutes les informations sur la pandémie de Covid-19

Concrètement, particuliers et professionnels (TPE, PME, artisans, commerçants...) peuvent se rendre sur le site avocat.fr pour prendre rendez-vous. Un avocat spécialisé les rappelle sous 24 heures. L'échange téléphonique de 30 minutes est gratuit. Droit de la famille, mesures économiques pour les entreprises, aides sociales, droit du travail, chômage partiel ou technique, rupture de contrats... Les domaines de compétences sont larges, en fonction des besoins liés à l'activité.

"Tout un contentieux naissant"

Dans le même esprit, les "Soldats du droit" répondent aux questions des particuliers et professionnels depuis une dizaine de jours. "Il y a tout un contentieux naissant auquel il faut faire face en un temps record", explique à franceinfo l'avocate Céline Astolfe, une des fondatrices de ce groupe de volontaires. Elle coordonne et oriente les demandes vers ses pairs, en fonction de leur nature. L'idée est de "partager et d'unir" les forces dans le contexte de crise, en outrepassant la concurrence entre cabinets et en proposant des tarifs préférentiels.

En dix jours, les "Soldats du droit" ont reçu un peu plus de 100 sollicitations. "C'est très varié. Cela va de la demande sur le voyage annulé aux conseils demandés par des sociétés qui battent de l'aile avec la crise économique, en passant par l'action en responsabilité de l'Etat, à laquelle réfléchissent des familles de victimes du Covid-19", énumère Céline Astolfe.

D'autres initiatives ont vu le jour un peu partout en France, par exemple au barreau de Coutances-Avranches (Manche), de Nantes (Loire-Atlantique) ou encore au Mans (Sarthe), rapporte Ouest-France. Les avocats du barreau de Paris proposent depuis le 26 mars des consultations juridiques en ligne et des permanences téléphoniques gratuites.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses

• Eclairage. Coronavirus : Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède… Comment les pays du nord de l'Europe font-ils face à l'épidémie ?

• Portrait. Coronavirus : Jérôme Salomon, ce médecin dans l'ombre devenu le visage de la lutte contre le Covid-19

• Témoignages. "Je ne panique pas, mais j'y pense" : Baptiste, étudiant dans un studio et employé d'un supermarché, raconte son confinement

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne