Coronavirus Covid-19 : après la détection de plusieurs cas dans le Morbihan, des établissements scolaires restent fermés

Une salle de classe. (Illustration). 
Une salle de classe. (Illustration).  (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Le maire de la ville d'Auray a précisé sur sa page Facebook que des crèches, des écoles, des collèges et des lycées vont rester fermés jusqu'au 14 mars.

Plusieurs crèches et établissements scolaires vont rester fermés lundi 2 mars dans le département du Morbihan en Bretagne après que plusieurs cas de coronavirus Covid-19 "potentiellement liés entre eux" ont été recensés, rapporte France Bleu Breizh Izel. La décision préfectorale a été prise tardivement, vers 23h45 dimanche, et concerne tous les établissements scolaires des secteurs de Crac'h, Carnac et Auray. La préfecture du Morbihan évoque une "grappe de cas identifiés". 

Accueil fermé jusqu'au 14 mars 

Sur sa page Facebook, le maire de la ville d'Auray indique que la décision préfectorale prévoit la fermeture de "tous les établissements scolaires et périscolaires de Crac'h, Carnac et Auray à partir de dimanche soir et jusqu'au 14 mars prochain". Toutes les crèches, écoles, collèges et lycées du secteur sont donc concernés.

"Par décision préfectorale qui vient de tomber à 23h45, tous les établissements scolaires et périscolaires ainsi que les structures d'accueil collectif de Crach, Carnac et Auray sont fermés à partir de ce dimanche soir 1er mars et jusqu'au 14 mars pour cause de 'cluster' (contamination de plusieurs personnes sans lien les uns avec les autres) découvert dans le secteur (Auray - Crach - Carnac)", explique le maire d'Auray, Joseph Rochelle.

Les écoles, collèges et lycées concernés ont envoyé des messages aux parents par mail et via l'application Pronote. Personne ne sera accueilli lundi matin dans les établissements scolaires de ces communes. Les internes arrivés dimanche soir seront renvoyés chez eux lundi matin.

A Auray, le lycée Keplouz a également demandé aux membres du personnel de rester chez eux. L'enseignement catholique va encore plus loin, en demandant aux élèves qui viennent de ces communes de ne pas aller dans leurs établissement, même s'ils sont situés dans d'autres villes.

Les autres établissements scolaires du département restent ouverts normalement. Les autorités ont prévu de donner plus de précisions dans une conférence de presse dans la matinée.

Vous êtes à nouveau en ligne