Coronavirus : contraindre les malades à l'isolement est-il possible ?

Mardi 24 novembre, le président de la République a réaffirmé sa volonté d'isoler les malades de façon plus contraignante de manière à éviter une troisième vague. Un projet difficilement réalisable d'un point de vue juridique.

Sur le plateau du 12/13, la journaliste Saada Soubane évoque la volonté d'Emmanuel Macron d'isoler les malades de façon contraignante : "Pour l'instant, on ne peut pas assigner un malade à résidence. Normalement, ces assignations sont réservées aux personnes mises en examen ou fichées S et elles sont décidées par un juge. Pour les malades du Covid, les assignations sont conseillées, recommandées, mais pour les rendre obligatoires, il faudrait un texte de loi qui n'existe pas encore".

Les volontaires du service civique mobilisés ?

Plusieurs hypothèses sont avancées pour isoler les malades, notamment par Olivier Becht, député du Haut-Rhin. "Il souhaite mobiliser le service civique pour assurer des services à domicile chez les personnes isolées. Il veut aussi instaurer des contrôles à domicile pour vérifier que les malades sont bien chez eux. Enfin, il évoque des isolements dans des hôtels réquisitionnés tout comme l'instauration d'amendes en cas de non-respect de cet isolement", explique Saada Soubane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne