Coronavirus aux États-Unis : Trump veut mettre au pas l'industrie automobile contre l'épidémie

France 2

Aux États-Unis , le nombre de cas de contamination au Covid-19 a explosé en quelques jours. Alors, pour lutter contre la propagation et surtout équiper les hôpitaux, le président a demandé aux industriels de rediriger leur production.

En quelques jours, les États-Unis ont été pris dans la déferlante du nouveau coronavirus. Vendredi 27 mars, il y avait 100 000 cas recensés, plus de 30 000 de plus que la veille. Face à l'afflux de malades dans les hôpitaux, comme dans le foyer de New York, le corps médical manque cruellement d'appareils respiratoires pour les cas les plus graves. Alors, le président, Donald Trump, s'est fendu d'un tweet en direction des constructeurs automobiles.

"Ford, fabriquez des respirateurs, VITE !!!!"

"General Motors DOIT immédiatement (...) commencer à fabriquer des respirateurs MAINTENANT !!! Ford, fabriquez des respirateurs, VITE !!!!", a publié le chef de l'État. Rapidement, il a joint les actes aux mots en invoquant une loi datant de la guerre de Corée, au début des années 1950, qui vise à imposer aux industriels de rediriger leur production. Cela va permettre de mobiliser les géants de l'automobile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne