Coronavirus aux États-Unis : la défiance monte contre Donald Trump

France 2

Plus de 77 000 personnes sont mortes et 20 millions d’emplois ont été détruits en avril, aux États-Unis. Comment les Américains font-ils face à ce choc ? 

Une collaboratrice du vice-président américain Mike Pence a été testée positive au coronavirus vendredi 8 mai. Il s’agit de sa conseillère presse, Katie Miller, avec qui il travaille au quotidien. La veille, c’est le voiturier de Donald Trump qui était testé positif, lui aussi, au coronavirus. Katie Miller est aussi l’épouse d’un conseiller du président. En conférence de presse, on ne voit pas l’entourage de Donald Trump porter un masque. 

Les Américains font plus confiance à ses médecins qu’à Donald Trump 

"Je ne me vois pas en porter un", a déclaré le président américain. Dans l’opinion, sa base continue à soutenir Donald Trump, surtout quand il s’exprime en faveur du déconfinement. Mais la majorité des Américains désapprouve sa gestion de la crise. Dans les sondages, les citoyens disent faire plus confiance aux médecins qui l’entoure qu’au président lui-même. Ce dernier s’était permis de les critiquer, mais ils sont bien trop populaires pour être congédiés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne