Coronavirus : Air France va supprimer entre 8 000 et 10 000 postes

FRANCEINFO

Les industries du monde d’avant sont en crise. Air France prévoit de supprimer 15% à 20% de ses effectifs. La compagnie tente de rassurer, mais l’inquiétude est prégnante partout.

C’est une coupe historique dans les effectifs de la première compagnie française : 8 000 à 10 000 postes devraient être supprimés, selon franceinfo, soit jusqu’à 20% des effectifs. Une conséquence directe de la crise économique liée à la pandémie de coronavirus. Toutes les catégories de salariés devraient être touchées, avec en première ligne les personnels au sol (6 000 postes), les hôtesses de l’air et stewards (2 000 postes minimum) et les pilotes (plus de 300 postes).

Les syndicats craignent des licenciements secs

Ces départs devraient se faire sur la base du volontariat, avec des incitations financières. Mais les syndicats du groupe craignent qu’il n’y ait pas suffisamment de départs volontaires. Avec Air France, c’est la filiale Hop! qui devrait être la plus touchée. Contactée, la compagnie n’a pas souhaité commenter ces annonces. Fin avril, l’État a accordé un prêt de trois milliards d’euros à la compagnie et s’est porté garant pour un emprunt bancaire à hauteur de quatre milliards d’euros pour faire face à cette crise inédite dans le secteur aérien. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne