Coronavirus : Air France-KLM réduit son activité de 90%

France 3

Le spectre d’une hécatombe économique plane sur le monde face à l’épidémie de coronavirus Covid-19. Les voyagistes français ont annoncé le report de tous les départs prévus jusqu’au 31 mars en raison de la pandémie. Environ 100 000 clients sont concernés. Le groupe Air France-KLM a dû annoncer qu’il allait réduire son activité. Les précisions du journaliste Julien Bigard, en duplex depuis l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-de-Marne).

Une réunion de crise au eu lieu lundi 16 mars au matin chez Air France avec les syndicats. La compagnie doit prendre des mesures exceptionnelles face à la crise du coronavirus Covid-19. « L’heure est grave pour Air France, qui traverse la pire crise de son histoire. Pire, encore, qu’après le 11 septembre 2001. Alors, la direction a décidé de frapper fort, en annulant 90% de son offre pour ces deux prochains mois. Objectif : éviter que les avions ne volent à moitié vides, comme c’est le cas actuellement, car cela coûte beaucoup d’argent », indique le journaliste Julien Bigard, en duplex depuis l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-de-Marne).

Une aide de l’État envisagée pour éviter la faillite


« Tous les A380 de la flotte, les plus gros de la compagnie, seront aussi cloués au sol, et des salariés vont passer en chômage partiel. Des mesures qui risquent de ne pas suffire, alors, selon des sources gouvernementales, l’État envisagerait de faire un geste sur les taxes qui pèsent sur le secteur aérien afin d’aider les compagnies françaises à traverser cette crise et éviter qu’elles ne fassent faillite », conclut-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne