VIDEO. Coronavirus : Agnès Buzyn "s'est défendue de manière très politique", juge le député Alexis Corbière

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

L'ancienne ministre de la Santé s'est expliquée devant les députés mardi, à propos de sa gestion de la crise sanitaire. Pour le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière, Agnès Buzyn "tape un peu en touche" et n'a pas été convaincante.

L'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn "s'est défendue de manière très politique, plus que comme une professionnelle de la santé" lors de son audition devant la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'épidémie de coronavirus, estime mercredi 1er juillet sur franceinfo le député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière.

>> Coronavirus : l'Union européenne rouvre ses frontières à 15 pays aujourd'hui, suivez notre direct

"On sentait qu'il y avait une volonté de dire : 'moi, je n'ai pas fait d'erreur'", ajoute Alexis Corbière, qui trouve qu'Agnès Buzyn "tape un peu en touche" sur Santé publique France. "On a l'impression qu’elle n'apporte pas d'explications de pourquoi il y a eu ces moments de trouble" notamment sur la question des masques", souligne le député LFI. "Il y a quelque chose qui a dysfonctionné", déclare-t-il.

Agnès Buzyn "nous dit qu’elle avait eu une intuition, qu’il allait y avoir un problème. Pour autant cette intuition ne l'empêche pas de considérer que le 16 février, elle peut être candidate à une élection municipale", pointe Alexis Corbière, "elle considère que, finalement, tout est en position pour pouvoir aborder cette crise."

Vous êtes à nouveau en ligne