Coronavirus : à Wuhan, tests massifs par peur d'une seconde vague

À Wuhan la joie du déconfinement est entachée par la découverte de six nouveaux cas. Par crainte d'une nouvelle vague, la mairie s'est lancée dans une série de dépistage.

C’est un projet absolument titanesque : tester 11 millions d’habitants en 10 jours à peine. Dans toutes les résidences de Wuhan, ils se font dépister un par un. Le test est obligatoire et remboursé par la Sécurité sociale. "C'est bien de faire passer les tests pour tout le monde, c'est un bon rappel pour les personnes qui se sont un peu détendues", avoue une femme. Tout a commencé le week-end dernier, lorsqu’un nouveau foyer dans le sud de la ville a été découvert : 6 personnes positives au Covid-19, et ce après 76 jours de confinement.

Rassurer

Médecins et infirmières font le tour de tous les quartiers avec ces deux questions : pourquoi les tests n’ont pas été faits plus tôt ? Aux grands mots les grands moyens. Dépister tout le monde à raison d'un million de tests par jour. Et personne n'y échappera. Le recensement se fait jusque dans les foyers. Objectif pour les autorités : montrer qu'ils ont le contrôle et rassurer. Ils veulent aussi à tout prix éviter une deuxième vague.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne