Coronavirus : à quoi ressemblera le bac cette année ?

Une enseignante regarde à la télévision le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, annoncer que le bac 2020 se fera entièrement en contrôle continu, le 3 avril 2020 à Paris.
Une enseignante regarde à la télévision le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, annoncer que le bac 2020 se fera entièrement en contrôle continu, le 3 avril 2020 à Paris. (ADNAN FARZAT / NURPHOTO / AFP)

Plus de 740 000 candidats sont inscrits au baccalauréat 2020, toutes catégories confondues. Un examen bousculé cette année par la pandémie de coronavirus.

On le sait, le baccalauréat 2020 ne ressemblera à aucun autre. Parent ou aspirant bachelier, vous vous y perdez un peu ? Le ministère de l'Education nationale a apporté, mercredi 17 juin, les dernières précisions sur ce bac chamboulé par l'épidémie de coronavirus et le confinement qui en a découlé. A l'attention des quelque 740 601 candidats inscrits à la session 2020, toutes catégories confondues, voici ce que l'on sait des modalités de l'examen.

Le contrôle continu remplace les épreuves

Principale conséquence de la pandémie : les épreuves du bac sont annulées et remplacées par la moyenne des notes de contrôle continu des premier et deuxième trimestres. Le principe général, énonce le ministère, "prévoit que les épreuves du baccalauréat sont validées à partir des notes de contrôle continu renseignées dans le livret scolaire, le livret de formation ou encore le dossier de contrôle continu".

Ces notes se verront attribuer les coefficients prévus dans les séries concernées (elles seront plus importantes en français dans les séries littéraires, en maths dans les séries scientifiques, etc.). Les épreuves facultatives ne seront pas évaluées si aucune note ne figure dans le bulletin. Enfin, les épreuves anticipées et facultatives passées avant le confinement seront prises en compte (par exemple, pour les élèves de terminale, les notes de français obtenues l'année précédente).

Le jury "pourra revaloriser certaines notes"

Des jurys d'harmonisation seront chargés de "délibérer" sur les notes de contrôle continu "au vu des moyennes annuelles et des appréciations figurant dans le livret scolaire". Ils pourront "décider de revaloriser certaines notes pour tenir compte de l'engagement dans ses apprentissages, des progrès et de l'assiduité d'un candidat""Le jury n'a pas connaissance des prénoms et noms des candidats", précise le ministère.

En première, le français est évalué en contrôle continu  

Et pour la classe de première, quel changement ? Après l'écrit, l'oral de français a également été supprimé. Les épreuves de français au bac sont remplacées par les notes de contrôle continu des premier et deuxième trimestres, sans distinguer les travaux écrits et oraux.

Les E3C ne reposeront plus que sur deux séries d'épreuves (au lieu de trois)

Après avoir passé la première série d'épreuves communes de contrôle continu (E3C1), les élèves de première ont vu la deuxième série d'épreuves annulée en raison du confinement.  De quelle façon seront-ils évalués l'an prochain au bac en histoire-géographie, en langues vivantes A et B, en sciences et, dans la voie technologique, en mathématiques puisqu'il leur manquera une série d'épreuves sur les trois qui devaient se dérouler en première et en terminale ?

Finalement, les notes retenues pour le bac 2021 seront les moyennes des résultats obtenus aux E3C1 (passées en classe de première) et aux E3C3 qui seront organisées en fin de terminale.

Le bac pro remplacé par les notes et les évaluations 

Les épreuves du baccalauréat professionnel prévues au mois de juin sont également annulées. Elles sont remplacées, quand c'est possible, par la prise en compte des évaluations réalisées pendant l'année de formation, et, le cas échéant, dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF). Les appréciations des maîtres de stage ou d'apprentissage peuvent également être prises en compte.

Les mentions sont maintenues 

Les futurs bacheliers pourront toujours obtenir une mention, avec le barème habituel ("assez bien" pour une moyenne entre 12 et 14, "bien" pour une moyenne entre 14 et 16, "très bien" pour une moyenne entre 16 et 18, "très bien" avec les félicitations du jury pour une moyenne supérieure à 18).

Les oraux de rattrapage auront lieu du 8 au 10 juillet

Pour les candidats malchanceux dont la note globale au bac est comprise entre 8 et 10, les oraux de rattrapage sont maintenus entre le 8 et le 10 juillet. Pour les candidats au bac professionnel dont la moyenne est inférieure à 8, l'oral est maintenu s'ils ont eu au moins 10 sur 20 à l'épreuve d'évaluation de leur pratique professionnelle, dans leur spécialité. Attention, il faudra "respecter le protocole sanitaire" en vigueur (distance d'un mètre…).

Une session du bac est prévue en septembre 

Il sera possible de passer l'ensemble du bac ou uniquement certaines épreuves en septembre. Cette possibilité est ouverte aux candidats libres, aux candidats auxquels il manquerait des notes de contrôle continu (pour des raisons diverses) et aux candidats autorisés à se représenter après avoir échoué en juin.

Pour tous les candidats qui sont inscrits à la session de septembre, jusqu'à la proclamation des résultats, "un dispositif particulier leur permet de conserver le bénéfice de leur admission dans l'enseignement supérieur, acquise dans le cadre de la procédure Parcoursup", expose le ministère.

Vous êtes à nouveau en ligne