Coronavirus : à Paris, l'hôpital Georges Pompidou est au bord de la saturation

France 2

Les personnels soignants sont une nouvelle fois en première ligne face à la seconde vague de l'épidémie de coronavirus. Dans plusieurs départements français, les hôpitaux sont déjà sous tension, comme l'hôpital Georges Pompidou, à Paris.

À l'hôpital Georges Pompidou, à Paris, depuis samedi 7 novembre matin, une équipe de réanimateurs s'inquiète pour l'état d'un patient atteint par le Covid. Il est arrivé dans la nuit, en insuffisance respiratoire. Il a été aussitôt placé sous oxygène, mais son état s'aggrave. Il devra donc être endormi et intubé pendant une semaine, voire plus. L'intubation est un geste invasif que les réanimateurs essaient d'éviter. Mais dans ce service, les malades sont gravement atteints. Le service est à nouveau exclusivement dédié aux patients Covid, comme au printemps. Des étudiants en infirmerie ont dû être appelés en renfort.

La crainte de se retrouver submergé comme en avril

Dans cet hôpital, de nombreuses opérations ont été déprogrammées. "Désormais, il n'y a plus que des patients atteints du Covid dans le service [de réanimation], avec des médecins qui essaient de pousser les murs, de créer de nouvelles places et il y a cette crainte grandissante : celle de se retrouver submergé, comme en avril dernier", décrit le journaliste Julien Bigard, en direct sur place, samedi 7 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne