Coronavirus à Paris : des traces du virus dans le réseau d'eau non potable

FRANCE 3

Alors que des traces infimes du Covid-19 ont été trouvées dans le réseau d'eau non potable de Paris, la mairie se veut rassurante. Les détails avec la journaliste Sophie Neumayer.

Dimanche 19 avril, des traces infimes du coronavirus Covid-19 ont été retrouvées dans le réseau d'eau non potable de la ville de Paris. "C'est une eau brute, qui sert à l'arrosage des parcs et jardins ou encore au nettoyage des rues. Ce qu'il faut retenir, c'est que la mairie a renforcé la surveillance de la qualité de ces eaux pendant cette crise", explique la journaliste Sophie Neumayer, en direct du canal de l'Ourcq, dans le nord de la capitale.

Deux réseaux d'eau indépendants

Par précaution, l'utilisation de cette eau brute est suspendue. "Il faut savoir que les réseaux d'eau potable et non potable sont totalement indépendants et les autorités se veulent rassurantes. L'eau potable, elle, est soumise à des traitements qui permettent d'éliminer toute pollution et toute trace de virus. La mairie l'affirme : les Parisiens peuvent continuer de consommer l'eau du robinet", poursuit la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne