Coronavirus : 5000 personnes ont mis à disposition leur logement pour les soignants sur la plateforme Appart Solidaire, annonce Julien Denormandie

Le ministre chargé de la ville et du Logement, Julien Denormandie, à la sortie du Conseil des ministres, le 4 mars 2020. 
Le ministre chargé de la ville et du Logement, Julien Denormandie, à la sortie du Conseil des ministres, le 4 mars 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le ministre chargé de la Ville et du logement annonce sur franceinfo, mardi 31 mars, que 5000 personnes ont mis leur logement à disposition des personnels soignants sur cette plateforme gouvernementale, lancée avec Airbnb.

5 000 personnes ont mis à disposition leur logement en une semaine sur la plateforme Appart Solidaire, révèle sur franceinfo, mardi 31 mars, Julien Denormandie, le ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

La plateforme gouvernementale, lancée avec Airbnb, recense les logements mis à la disposition des personnels soignants. 5 000 personnes ont donc mis à disposition leur logement. Une autre plateforme du même type a été lancée en partenariat avec le site PAP. Le ministre y comptabilise à ce stade 1 200 offres. Ces logements sont gratuits pour les soignants. De plus, Airbnb dédommage les "hôtes", ceux qui prêtent leur logement, en leur remboursant les frais de nettoyage.

Une initiative reprise à l'international

Ce sont avant tout "des particuliers" qui ont mis à disposition leur logement. Mais pour Julien Denormandie, il faut que ce mouvement de solidarité s'amplifie : "J'en appelle à tous les propriétaires de logements vacants, surtout quand ceux-ci se situent à proximité d'hôpitaux. Qu'ils les mettent à disposition, via cette plateforme Airbnb ou via la plateforme PAP." Par ailleurs, cette initiative a fait des émules puisque selon Julien Denormandie "des dizaines de pays" ont lancé la même plateforme avec Airbnb.

Le ministre a également tenu à saluer le travail des soignants : "Je voudrais remercier toutes ces personnes qui sont au front, parce que c'est un engagement total. Je veux leur dire que le gouvernement est là pour les aider, y compris quand il s'agit de les aider à trouver un logement. C'est le sens de cette initiative."

Le ministre chargé de la Ville et du Logement précise également que le gouvernement "travaille beaucoup avec les hôtels et a réquisitionné des milliers de chambres, parfois pour le personnel soignants mais également pour ceux qui sont dans la précarité".

Vous êtes à nouveau en ligne