Coronavirus : 40 000 masques de protection volés au Centre spatial guyanais

Le Centre national d\'études spatiales de Kourou (Guyane), le 12 décembre 2017 lors du lancement d\'une fusée Ariane 5.
Le Centre national d'études spatiales de Kourou (Guyane), le 12 décembre 2017 lors du lancement d'une fusée Ariane 5. (JODY AMIET / AFP)

Ces masques étaient à la disposition de l'Agence régionale de santé de la Guyane. L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Kourou.

Près de "40 000 masques chirurgicaux" stockés au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou en Guyane ont été volés en pleine crise du coronavirus, a indiqué mardi 24 mars le procureur de la République de Cayenne, confirmant une information du site Guyaweb. L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Kourou.

>> Suivez l'évolution de la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Dans un courrier adressé au personnel du Centre spatial guyanais de Kourou, le président du Centre national d'études spatiales (CNES), Jean-Yves Le Gall, avait fait part lundi d'un vol de "nombreux masques de protection" et avait annoncé son intention de porter plainte "immédiatement".

"Ces masques étaient mis à disposition de l'Agence régionale de santé de la Guyane pour être utilisés en tant que de besoin dans les différents établissements sanitaires guyanais", avait-il précisé, se disant "extrêmement choqué par le comportement" des auteurs présumés des faits.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Eclairage. Comment le ministère de la Santé comptabilise-t-il les morts liées à l'épidémie ?

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Témoignages. "Voir quelqu'un suffoquer, c'est très dur à vivre" : les personnels des Ehpad au bord de l'épuisement

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne