Coronavirus : 31 nouvelles contaminations à Pékin, plus de 1 200 vols annulés dans les aéroports de la capitale chinoise

Une équipe de volontaires désinfecte lesallées du marché de Yuegzzhuang après plusieurs nouvelles infections au Covid-19, à Pékin en Chine le 16 juin 2020.
Une équipe de volontaires désinfecte lesallées du marché de Yuegzzhuang après plusieurs nouvelles infections au Covid-19, à Pékin en Chine le 16 juin 2020. (CHINA DAILY CDIC / REUTERS)

La mairie a exhorté ses 21 millions d'habitants à éviter les voyages "non essentiels".

La ville de Pékin a enregistré 31 nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus au cours des dernières vingt-quatre heures, selon la mairie de la capitale chinoise. Ce chiffre est globalement stable pour le quatrième jour consécutif mais les autorités de la capitale chinoise ont engagé une campagne géante de dépistage à la suite de la découverte d'un regain de contagion à la fin de la semaine dernière.

Pékin a ainsi porté à plus de 90 000 tests par jour sa capacité de dépistage. Mardi 16 juin, dans la soirée, la mairie a appelé ses habitants à éviter les voyages "non essentiels" en dehors de Pékin et ordonné à nouveau la fermeture des écoles et collèges. Une trentaine de zones résidentielles, sur les milliers que compte la capitale, ont été placées en quarantaine.

Plus de 1 200 vols annulés

Les deux aéroports de Pékin ont par ailleurs annulé, mercredi 17 juin, plus d'un millier de vols après un rebond des cas de Covid-19 dans la capitale chinoise, ont annoncé les médias officiels. Aux alentours de 9 heures (heure locale), 1 255 vols au départ et à l'arrivée des aéroports de Pékin avaient été supprimés, soit 70% de ceux initialement prévus.

Cette trentaine de nouveaux cas porte à 137 le total des personnes atteintes par le Covid-19 depuis la découverte d'un nouveau foyer épidémique dans la capitale. Auparavant, Pékin n'avait plus découvert aucune contamination depuis deux mois et la vie avait repris un cours quasi normal.

Vous êtes à nouveau en ligne