Coronavirus : 21 maires de la Loire demandent le renfort de l'armée

France 3

Le département de la Loire est confronté à une seconde vague de coronavirus bien plus difficile que la première. Une vingtaine de maires appellent au secours et réclament l'assistance sanitaire de l'armée.

Le département de la Loire est l'un des départements les plus touchés par le coronavirus. Dans la vallée du Gier, au sud du département de la Loire, 21 maires demandent une aide exceptionnelle à l'état. Ils ont besoin de personnels soignants en urgence, sans quoi il ne leur sera plus possible de soigner l'afflux continu de malades. "Lorsqu'on voit l'accélération de l'épidémie ces huit derniers jours, on voit une courbe exponentielle et, aujourd'hui, bien que la situation soit maîtrisée [...] si on se projette dans les prochains jours, nos soignants risquent d'être débordés", explique Hervé Reynaud, maire (LR) de Saint-Chamond (Loire).

Le taux d'incidence est l'un des pires de France

Les 21 élus demandent la construction d'un hôpital de campagne comme cela avait été fait, en mars dernier, dans le Haut-Rhin. Une situation dont se rapproche l'hôpital du Gier à Saint-Chamond. Les lits sont presque tous occupés, le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de contaminations rapporté à la population, est l'un des pires de France. Les soignants tirent la sonnette d'alarme depuis plusieurs jours. "La situation est critique. On arrive bientôt à saturation, on ne s'attendait pas à une telle deuxième vague", explique le docteur Maxime Bataillard.

Vous êtes à nouveau en ligne