Coronavirus 2019-nCoV : une épidémie à la dimension symbolique

FRANCEINFO

L'arrivée du Coronavirus 2019-nCoV provoque de nombreuses réactions surprenantes en fonction des sociétés. La journaliste Géraldine Mosna-Savoye révèle certaines croyances surprenantes.

Depuis plusieurs jours, le Coronavirus 2019-nCoV fait peur au monde entier. La propagation d'un tel virus inquiète et est perçu de manière différente en fonction des pays. C'est un symbole en Chine. "Des croyances ancestrales nous disent que les épidémies étaient des signaux envoyés du ciel pour signifier à l'empereur qu'il avait perdu un mandat céleste", raconte Géraldine Monsa-Savoye, productrice du "Journal de la philo" sur France Culture.

L'épidémie, une notion de "corps social"

Que cela soit le Coronavirus 2019-nCoV ou n'importe quelle autre épidémie, cela pousse souvent les populations à repenser leur vision de la société dans laquelle elles vivent. "L'épidémie nous fait prendre conscience de quelque chose, c'est qu'on vit dans une société qui n'est pas seulement une construction politique, artificielle mais qu'elle est peut-être un corps que nous habitons, dont nous faisons partie qui est traversé de fluides, de bactéries, d'échanges, de sensations et de tensions", explique-t-elle. "C'est ça qui est intéressant avec l'épidémie, c'est cette idée de corps social."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne